Nouvelles printanières...

Nouvelles printanières...

La vigne présente actuellement 3 semaines d’avance sur son calendrier traditionnel. Les températures particulièrement élevées des deux derniers mois expliquent cette croissance accélérée de la végétation. Parmi les conséquences, la floraison de la vigne devrait avoir lieu mi-mai plutôt que  début juin en temps normal.

Autre conséquence directe : la vigne nous oblige à accélérer les travaux saisonniers comme l’ébourgeonnage (sélectionner les serments fructifères), le palissage (remonter les serments dans les fils de fer), le binage… Toute l’équipe du domaine est donc réquisitionnée!

Le manque d’eau qui commençait à se faire ressentir au mois de mai n’est plus à l’ordre du jour. Des orages ont éclaté la première semaine de juin entraînant des précipitions non négligeables et une baisse des températures. Fort heureusement nous n’avons pas souffert de la grêle contrairement à certaines régions méridionales.

Repondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre Nom

Message

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.